Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les travaux du neurologue américain Benjamin LIBET (1916-2007), pionnier de la recherche sur la conscience ont mis en évidence que la perception consciente a environ 0,5 seconde de retard sur les stimulations neuronales qui lui permettent d'émerger. Ce dont nous avons conscience dans l'instant, s'est déjà passé il y a 0,5 seconde. Le présent nous a filé entre les doigts, ou devrait-on dire, entre les neurones ! Notre conscience est à la traîne ... Ce que Libet démontre en effet, c'est que toutes nos activités neuronales seraient tout d'abord non conscientes. Ce qui revient à dire que même nos actes conscients et volontaires sont entrepris inconsciemment ...La conscience nécessite du temps....quand l'inconscient est immédiat. La conscience interviendrait alors en second temps soit pour laisser faire, soit pour annuler l'action.

L'existence de cette activité cérébrale qui précède le choix pose des questions sur notre libre arbitre et laisse penser que des processus inconscients jouent un rôle plus,important qu'on ne le pense.

Les sportifs de haut niveau ne laissent-ils pas leur esprit inconscient prendre le dessus sur leur esprit conscient pour réaliser des exploits ?

Le cerveau décide, la conscience exerce son droit de véto ...?